Eloge de la folie !

En ces tristes journées de confinement, alors que les loups sont entrés dans villes et villages,  que la menace insidieuse plane silencieusement au coin de chaque rue désertée de nos cités fantômes, que la mort fauche indistinctement jeunes et vieux, « sans dents » ruraux et jeunes citadins « bobos » vainqueurs du « nouvel ordre mondialisé », comment ne pas la suite…