« Pas de liberté pour les adversaires d’Hidalgo » – Louis Antoine de Saint-Just

Depuis six ans, ce qui a été une des plus belles villes du monde est tombée aux mains d’une bande d’illuminés qui en fait un terrain d’expérimentations pour ses théories fumeuses

ont écrit deux journalistes, pourtant de gauche, dans l’ouvrage intitulé « Sainte Anne » qu’ils consacrent au vrai bilan des six années passées par Anne Hidalgo à la suite…


Cauchemar d’une nuit d’été

Son obséquieuse omniprésence médiatique est collante et coulante comme « la confiture » qu’interprétaient « Les frères Jacques » ; elle est répugnante, obsédante, suffocante, telle un message subliminal qui viendrait balafrer l’inconscient d’une cicatrice indélébile tant il s’étale avec complaisance et impudeur dans la presse et les médias audiovisuels, couvrant l’horizon infini des haines humaines avec la magie la suite…


La vengeance du serpent déplumé

« Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le
disant »
Charles-Maurice de TALLEYRAND

J’apprends incidemment la parution, à partir du 10 septembre 2019, d’un ouvrage hagiographique consacré au Maire de PARIS, Anne HIDALGO, sous le titre évocateur :
SAINTE ANNE,
son vrai bilan
écrit par deux journalistes connus pour leurs sympathies de gauche (mais, à part ZEMMOUR, quels sont la suite…


Un été de porcelaine …

FESTIVAL INTERNATIONAL DES MENTEURS de MONCRABEAU
 Parmi les festivals sur lesquels il s’exhibe tous les étés pour faire parler de lui, il en est un qui est plus particulièrement cher à son cœur tant il lui est proche non seulement sur le plan géographique mais plus encore par la proximité spirituelle d’une discipline qui est sa la suite…


Toujours en vertu des grands principes !

« Lui aussi avait ses phrases types
Et m’assommait de ses grands principes
Puis agissait n’importe comment
En vertu des grands sentiments« 
— Guy BEART Les grands principes, 1965.

Les incantations lyriques d’estrade, ardentes et passionnées, la main sur le cœur, du sémillant FLANBY, sur les grands principes idéologiques socialistes, mises au défi de leur application durant un quinquennat, la main la suite…


Le journalisme rapproché de combat !

Suivant la définition spirituelle et fleurie qu’en fournit le plus compromis d’entre tous, le socialo-trotskiste  Nicolas DOMENACH, pour justifier les prébendes attachées à sa qualité de domestique servile du Parti Socialiste, 
Votre navigateur ne prend pas en charge la vidéo HTML5
Ces « journalistes politiques » sont la quintessence de l’engagement médiatique au service d’une cause, d’un parti politique, la suite…


Schizophrénie et politique

Fin novembre, nous l’avions laissé parmi  les factieux,  les séditieux, les agitateurs en « gilets jaunes »  dont il prétendait être la tête pensante pour renverser le régime et la république et les remplacer par un état autocratique dont il serait le Guide, comme avait pu l’être son modèle Jean-Bedel BOKASSA Ier, Président de CENTRAFRIQUE de 1966 à la suite…


Se servir plutôt que servir : une certaine idée des privilèges de la caste énarchique !

A la fois archétype et incarnation caricaturale de cette « caste de hauts fonctionnaires minée par l’entre-soi et les conflits d’intérêts », BOZZO a persisté sans décence ni remords à cotiser (entre sa sortie de l’ENA en 1980 et sa retraite le 15 mai 2017), avec le statut de « fonctionnaire détaché de la Cour des Comptes assurant la suite…


La Madone et le Culbuto : la comédie continue …

Le 5 avril 2006, à l’aube du majestueux envol de ce couple mythique vers les limbes de la petite histoire, les journalistes Marie-Eve MALOUINE et Carl MEEUS, publiaient chez FAYARD le premier opus de l’histoire consacré à Ségolène ROYAL et son compagnon BOZZO-le-CLOWN, sous un  titre prophétique : LA MADONE ET LE CULBUTO ou la suite…