Cocu, battu, humilié, ridiculisé, le rugby français se rallie à Bozzo-le-Clown, le seul susceptible de les comprendre !

bozzo_dussautoir_cacamouJeudi 22 septembre 2015 en début d’après-midi, BOZZO le CLOWN avait fait le voyage à LONDRES dans son AIRBUS personnel, amenant avec lui ses favorites comme Julie GAYET ou Sophie ARAM (la fille du Bédouin), et toutes les danseuses du MOULIN ROUGE, pour souhaiter bonne chance au XV de FRANCE pour sa coupe du monde, serrer la main de Thierry DUSSAUTOIR le capitaine de l’équipe, (c’est toujours bon pour une prochaine campagne électorale), et bien entendu décorer de la légion d’honneur le Président CACAMOU, qui bien qu’éméché après le banquet à l’Ambassade de France, la reçut avec fierté tant au titre d’homosexuel que de membre de la franc-maçonnerie ou de maître d’oeuvre du « Grand Stade » à EVRY, où il a décidé d’investir les cinquante prochaines années des revenus du rugby français pour le bénéfice électoral et politique de Manuel VALLS, élu de la ville. Après le match remporté par les français contre les All-Blacks en quart de finale de l’épreuve, BOZZO tint en transmettre aux « bleus » un selfie depuis l’Islande où le retenait une importante séance photo puisqu’il est désormais plus écologiste que ne le fut jamais Jean-Vincent PLACE, son futur sous-secrétaire d’Etat en charge de la désintégration d’EELV, en vue de la COP 21 où il se présentera en « super héros Marvel », en charge du sauvetage de la planète ; ce message dont voici en exclusivité la haute teneur :

« Soldats, du haut de ce glacier où plusieurs millénaires d’histoire m’admirent, je tiens, au nom de la Nation, à vous féliciter pour le match remarquable que vous avez accompli et la discipline prussienne observée tout au long de la rencontre, qui vous honore tous. Parvenir en étant dominés dans tous les compartiments du jeu, humiliés et ridiculisés, à battre les néo-zélandais en n’étant pénalisés qu’à cinq reprises par l’arbitre homosexuel Nigel OWENS (coming-out mai 2007 dans le journal Wales on Sunday !) contre neuf à vos adversaires relève de l’exploit historique. « Pas de faute, pas de faute » vous avais-je répété lors de ma visite ; vous avez suivi à la lettre les consignes de votre Général-en-Chef en vous avouant vaincus dès le début du match, en vous faisant subtiliser toutes vos remises en touches, en ne plaquant pas ou en ratant 18 placages, en étant battus sur tous les contacts et en regardant jouer vos adversaires !
Soldats, je suis fier de vous, en particulier de Monsieur MICHALAK, le maître des portes ouvertes,  dont les dix minutes passées sur le terrain avant sa nouvelle sortie sur blessure furent éblouissantes ! Je ne vous inviterai évidemment pas à l’ELYSEE, car comme vous le savez je n’aime pas le rugby ; mais si tant est que vos efforts m’apportent quelques voix supplémentaires lors des prochaines échéances électorales, Gaspard GANTZER – ancien joueur du Stade Français, ami de Max Guazzini, et Chef de mon service de propagande – vous en sera reconnaissant « .

 

Holland_Iceland_Glacier

Nu sur la banquise, exhibant une imposante virilité tirée des DIEUX du STADE où il a été invité à poser par son ami Max Guazzini, entouré de ses pingouins domestiques, BOZZO-le-CLOWN illustre une des plus belles pages de son quinquennat, lorsqu’il s’apprête à sauver le monde !