Pierre Lescure transforme le festival de Cannes en annexe du congrès du PS !

Les vedettes de "Cannes 2015"

Les « stars »socialistes viennent s’exhiber sur le tapis rouge de Cannes

Le prochain congrès du PS qui doit confirmer à son poste de Premier Secrétaire un repris de Justice condamné à deux reprises par le Tribunal Correctionnel de Paris pour détournement à son profit personnel de subventions destinées aux plus démunis de notre société, se prépare intensément sur le tapis rouge des marches du Festival de Cannes, puisque les actrices de cinéma et du « porno » sont désormais éclipsées par les « stars » mégalomaniaques du parti socialiste qui peuvent désormais s’exhiber devant les photographes « people » et la foule idolâtre, rassasiant ainsi  leur « ego » surdimensionné de la gloire éphémère du paraître !.
Le très socialiste Pierre Lescure, devenu cette année directeur de ce prestigieux événement (quel heureux choix vu sa sulfureuse réputation !), est l’artisan principal de cette évolution politique qui va sans nul doute faire encore grandir la popularité internationale du festival !

Christine Taubira, Fleur Pellerin, Anne Hidalgo et l’incontournable et indispensable Jacques Attali, et combien d’autres intermittents du spectacle sont déjà venus exposer leur plastique impeccable sur le tapis rouge ; Lescure espère même la venue de Manuel et de son épouse.

Quant au Président qui se réjouissait de « monter les marches », il a été refroidi par sa chute de Port-aux-Princes, et surtout vexé par l’interdiction des « selfies » sur le tapis rouge : dans la mesure où cette activité constitue sa principale activité lors de ses déplacements officiels, il ne pouvait être question qu’il cède à ce « diktat » !

Mais son service de propagande a rassuré LESCURE en lui promettant que sa position serait revue pour le festival 2016, en pleine préparation des élections présidentielles 2017 pour lesquelles il est prêt à tout et surtout à n’importe quoi !

NB : Et bien, mauvaise nouvelle pour Pierre Lescure et la filière colombienne : Manuel s’est bien rendu à Cannes, mais il a refusé de s’exhiber sur le tapis rouge et a emprunté une porte dérobée pour gagner la salle de diffusion ! Interrogé par le « Parisien Libéré » sur ce caprice, il répond :

Qu’il n’avait pas voulu participer à la montée des marches : « Je suis sensible aux symboles, et les marches, c’est pour les artistes, les acteurs, pas pour les responsables politiques. Sauf la ministre de la Culture qui a un rôle différent et un lien particulier avec le monde artistique et les créateurs ». Message transmis à la ministre de la Justice Christiane Taubira, qui, tout sourire, a foulé le tapis rouge mercredi dernier pour la projection du film «La Tête haute» consacré au travail de la Protection judiciaire de la jeunesse.

Et nous ajouterons bien entendu Anne Hidalgo, accompagnée comme toujours de son premier adjoint représentant la communauté « gay », et Jacques Attali, le grand génie socialiste auquel on doit la naissance de François Hollande et Ségolène Royal en politique, les dépenses somptuaires lorsqu’il dirigeait la BERD à Londres motivant sa démission en 1993, des idées pharaoniques de construction de digues au Bengladesh tellement  grandioses qu’elles tombèrent dans l’oubli, et de plagiat bien entendu (Elie Wiesel, Franz-Olivier Giesbert) dans son oeuvre diverse et foisonnante. Mais comme ce phare de la « pensée de goooche » s’agite tellement sur les médias depuis des décennies, on peut considérer que depuis 1981 sa vie est une oeuvre cinématographique justifiant son exposition grotesque sur les marches du festival !