Epectase social-démocrate : Flanby remporte le « hot d’or » !

François Hollande reçoit le "Hot d'Or 2013" après son coming-out social-démocrate

François Hollande reçoit le prestigieux « Hot d’Or 2013 » après son « coming out » social -démocrate et l’hospitalisation de Valérie Trierweiler le 14/01/2014

Enfin reconnu à sa juste valeur : après son difficile « coming out » social démocrate, Mollandouille est honoré aujourd’hui par le monde politico-médiatique du trophée du « Hot d’Or » 2013, succédant dans une compétition aussi prestigieuse que le Nobel à des personnages illustres tels que :

  • Félix Faure (épectase durant une fellation pratiquée dans le salon bleu de l’Elysée par sa maîtresse Marguerite Steinheil, épouse du peintre – surnommée « Pompe Funèbre »  –, qui donna lieu à des mots d’esprit historiques  : à la question du prêtre venu donner les derniers sacrements : « le Président a-t-il toujours sa connaissance ? », le planton répondit : « Non, Monsieur l’abbé ; elle est sortie par l’escalier de service ! » ; avant que Clémenceau ne rédigeât l’épitaphe gravée dans le marbre de la tombe du défunt : « Il voulut être César, mais il ne fut que Pompée »),  
  • le Cardinal Danielou (épectase divine : mort pendant l’orgasme avec une prostituée),  
  • Bill Clinton (le tuteur des stagiaires de la Maison Blanche),
  • Silvio Belusconi (rubygate : prostitution de mineures),
  • Dominique Strauss-Kahn (Affaire Piroska Nagy, affaire Nafissatou Diallo dite du Sofitel, Affaire Tristane Banon, Affaire du Carlton de Lille), le maître inconstesté  aux côtés duquel il fit ses premiers armes dans un parti encore fier d’être socialiste descendant de Jaurès et de Blum !

Toutes nos félicitations et celles du groupe BNP (Berger-Niel-Pigasse) qui a tant oeuvré au bénéfice de la communauté homosexuelle pour le triomphe d’un dirigeant d’une exceptionnelle médiocrité !